Commerce non sédentaire

Une belle initiative abandonnée ...

L'idée du marché a germé en 2001 au sein de l'équipe municipale, à partir d'un besoin exprimé par les personnes âgées en particulier : avoir sur place un commerce type "superette".
 
Le marché répondait à 3 objectifs :  
 
  • satisfaire les besoins de la population,
     
  • maintenir, voire développer les commerces existants.
     
  • animer le centre bourg.

 
Une commission du marché :  

Une commission du marché, créée au sein du conseil, a travaillé - en relation avec la Chambre de Commerce et le Syndicat des commerçants non-sédentaires en la personne de Mmes Darmigny et Moussay - sur la mise en place du projet :
 
  • les investissements à réaliser : la rénovation des WC publics, situés à proximité de la place du marché, et l'installation d'une borne électrique,
     
  • l'élaboration du règlement.

    La recherche des commerçants s'est faite sur les marchés alentours et par le "bouche à oreille". Au préalable, nous avons consulté les commerçants de passage dont la technique de porte à porte rend bien service.

     
    Le marché c'était :  
  • le mercredi matin de 9h à 12h30 sur la place "Cour St Pierre"
     
  • 5 commerces permanents : un poissonnier, un marchand de fruits et légumes, un maraîcher, une marchande de fromages de chèvres, et un marchand de salaisons.
     
  • Des occasionnels divers (des épices, une vente d'art africain, des ventes de tables et chaises, un point info vérandas…)
     
  • les tarifs étaient : 0,5 € par mètre linéaire. Nous ne distinguons pas les permanents des occasionnels.


    Le marché aujourd'hui est réduit au marchand de légumes le dimanche et quelques occasionnels.

     

    Le marché n'est plus ....